F retour à la carte de  la Méditerranée

Gibraltar

ERETOUR AU MENU

Nous avons choisi de passer le détroit au meilleur moment, c'est à dire à la marée montante, comme prévu, nous avons été poussés par les forts courants portants provoqués par la différence du niveau des eaux de l'Atlantique plus haut que celui de la Méditerranée.

 

Au levé du soleil, nous passons le détroit en laissant les côtes marocaines largement

 à tribord.

A bâbord, nous découvrons la silhouette typique du caillou de Gibraltar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là nous sortons de Schengen et de l'Europe, frontières et douaniers, ils acceptent quand même l'Euro commerce oblige.

 

Cette statue, juste devant, la douane représente les travailleurs Espagnols qui faisaient la navette pour travailler à Gibraltar. Elle surveille le caillou. 

 

Des canons partout, anciens et modernes pour défendre l'accès de la grande bleue.

 

F retour à la carte de  la Méditerranée

 

                                                                                                                        

ERETOUR AU MENU

                                                                                                                                                   F Page suivante