Madère

RETOUR AU MENU

 

L'Ile de Porto Santo

Nous avons été plusieurs fois à Porto Santo, la première sur Pahina, pendant les travaux de Sagapo, au Portugal. La seconde au retour des Açores, en solitaire, avant de rejoindre Lagos, au Portugal et la troisième en revenant de là pour aller vers les Canaries. Cette traversée Porto Santo-Lagos fut très pénible, logique puisque le vent dominant de la région est Nord Est et que Lagos est dans cet axe. Tendis que le retour fut une véritable promenade vent arrière.

Le port de Porto Santo est bien abrité des vent dominants, relativement cher aux pontons; on peut s'y amarrer sur orins*; le port est équipé de toute l'infrastructure nécessaire. Travellift* et mise à sec ou remise à l'eau parfaitement réalisés. Nous avons eu une démonstration lors de la transat des quadragénaires. (25 bateaux en une journée.)

Le départ de  "la transquadra" est donnée. L'orage qui se prépare va provoquer des dégâts et des abandons dès la première nuit. Un des concurrents à reçu la foudre et tout son matériel électronique a cramé.

.......................................................................................................Pahina à Lisbonne au port de Belem >

<Dessin de Jean Marie Taminiaux lors de notre précédent passage en 1998, sur Pahina (un vieux gréement) en panne de moteur nous sommes entrés au port avec l'annexe à couple et rentrés à la voile pure jusqu'au ponton de Nazaré. (8 jours)

L'île de Madère

Le port de Funchal très très encombré.

Les "toboggans" Espèces de traîneaux, qui permettent de descendre un flanc de montagne à une vitesse relativement impressionnante. Les nombreux virages sont pris sur les chapeaux de patins et dirigés de mains de maîtres par deux cascadeurs en chapeau de paille. Des petits vieux pensionnés font la circulation aux carrefours. Émotions garanties! Mais pour la même, descente c'est moins cher en taxi. Ces "toboggans" servaient dans les temps passés à véhiculer des stères de bois depuis le flanc de la montagne jusqu'en bas.

Joli point de vue et de repos dans le jardin botanique

Toute l'île regorgent de fleurs en tous genres, en tous parfums, en toutes couleurs

La vannerie un des artisanats le mieux maîtrisé, par contre, les chapeaux de paille sont importés de Taïwan!

Les "lévadas" un inextricable jeu de petits canaux pour l'irrigation, parfaite. Elles sont bordées d'un petit chemin, destiné à l'entretien, ce qui permet de longues promenades, certains de ces canaux sont carrément à flanc de montagne, vertige s'abstenir!

Cette merveilleuse orchidée est une spécialité du pays.................................L'hibiscus jaune au cœur rouge

Ce jardin vaut vraiment le déplacement

Le sextant était déjà un merveilleux cadeau de l'équipage de la transat N.Y.- Lagos. Michel-mon fiston m'a construit amoureusement ce coffret agrémenté d'une impeccable marqueterie. M......, je viens d'avoir 60 balais.

ERETOUR AU MENU

 

 

PAGE SUIVANTE P