Les acores

ERETOUR AU MENU

Ah! les Açores, cet archipel volcanique surgi des abysses Atlantique est une merveille de verdure, de flore qui a sans doute donné son nom à la première île où nous avons accosté en 1995: Flores.

Comme nous y avons passé en coup de vent, (normal me direz vous) nous nous sommes jurés d'y revenir. Après le chantier à Nazaré, nous y revoilà pour un plus long séjour et j'y reviendrai seul encore après le Sénégal et le Cap Vert.

Nazaré- Sao Miguel: 781 miles accompagné par Jean, Tom et Jean-François. Ce trip, c'est sommes toutes, bien passé, au début vent de travers, à la fin au près, pour finir (loi de la vexation oblige) vent dans le pif au moteur. Nous nous sommes protégés du coup de vent à l'est de l'île, dans un mouillage forain* pour ne rejoindre Ponta Delgada que le lendemain.

La navigation n'est pas trop compliquée, mais comme dans tous les archipels, où à l'approche d'îles, il faut se méfier des surventement* provoqués par le relief des îles.

Françoise m'a rejoint à Ponta Delagada et nous avons visité la plupart des îles sans difficulté de navigation particulière.

Repos mérité de Jean après une traversée relativement secouée et particulièrement mouillée

Faïza, nièce de Françoise, découvre avec nous les reliefs verdoyants de l'île de Sao Jorge

Belles navigations autour de l'île

Et si je vous prétendais que ce sont des couchers de soleil

A l'île de Faïal le port de Horta

Vincent Moreau, que j'ai accompagné de Nazaré à Brest sur "Presse à bord" à disparu au large de l'Espagne en 99, la bateau a été retrouvé vide. Vincent tournait autour du monde depuis sept ans. de 81 à 97 il est passé une dizaine de fois à Horta. J'ai dessiné une petite ancre symbole de sa disparition sur son traditionnel dessin................au passage j'ai rénové le dessin de Sagapo

Quelques panoramas sans commentaire

île de Pico avec son tourisme écolo remplaçant la chasse à la baleine

La meilleure place pour voir les dauphins ou les baleines le ciré est quelquefois le bienvenu

L'activité volcanique, bien que en sommeil, permet, depuis de nombreuses années, de cuire à ciel ouvert, un plat national. Sorte de potée de légumes, de saucisses de lard et de viandes, un régal. (anorexiques s'abstenir)

Bien sûr un peu plus bas cela donne de l'eau chaude, en fontaine, à tous les carrefours

Début 2002, nouveau passage au retour du Cap Vert. Sagapo, en piteux état, au quai de Vila do Porto, à l'île de Santa Maria.

Des écoles d'Optimistes, nous en avons vu dans tous les ports depuis l'Europe.

ERETOUR AU MENU

PAGE SUIVANTE P